Ubuntu logo

Packaging Guide

5. Travail sur un paquet

Une fois que vous avez la branche du paquet source dans un dépôt partagé, vous devrez créer des branches supplémentaires pour les correctifs ou les autres travaux que vous comptez faire. Vous pouvez baser votre branche hors de la branche du paquet source de la version de distribution vers laquelle vous envisagez de télécharger. Habituellement, c’est vers la version en cours de développement, mais cela peut être vers d’anciennes versions si vous effectuez un rétroportage SRU par exemple.

5.1. Ramifier pour une modification

La première chose à faire est de vous assurer que votre branche du paquet source est à jour. Elle le sera si vous venez juste de l’extraire, sinon faites :

$ cd tomboy.dev
$ bzr pull

Toute mise à jour apportée et téléchargée vers le paquet depuis votre extraction sera désormais rapatriée. N’apportez pas de modification à cette branche. Au lieu de cela, créez une branche qui contiendra uniquement les modifications que vous allez apporter. Disons que vous voulez corriger le bogue 12345 du projet Tomboy. Lorsque vous êtes dans le dépôt partagé précédemment créé pour Tomboy, vous pouvez créer votre correctif de bogue ainsi :

$ bzr branch tomboy.dev bug-12345
$ cd bug-12345

Maintenant, vous pouvez effectuer mon travail dans le répertoire bug-12345. Vous apportez les modifications nécessaires, en soumettant au fur et à mesure. C’est exactement comme n’importe quel développement de logiciel avec Bazaar. Vous pouvez soumettre aussi souvent que vous le souhaitez, et lorsque vos modifications sont terminées, vous utiliserez la commande dch (du paquet devscripts) :

$ dch -i

Cela vous ouvre un éditeur pour ajouter une entrée au fichier debian/changelog.

tomboy (1.12.0-1ubuntu3) trusty; urgency=low

  * Don't fubar the frobnicator. (LP: #12345)

 -- Bob Dobbs <subgenius@example.com>  Mon, 10 Sep 2013 16:10:01 -0500

Soumettez avec l’habituel :

bzr commit

Une accroche dans bzr-builddeb utilisera le texte du debian/changelog comme message pour la commande commit et marquera « corrigé » sur l’étiquette du bogue #12345.

Cela ne fonctionne qu’avec bzr-builddeb 2.7.5 et bzr 2.4, pour les versions plus anciennes, utilisez debcommit.

5.2. Construisez le paquet

Tout au long du développement, vous devrez compiler votre branche de manière à la tester pour être sûr qu’elle corrige réellement le bogue.

De manière à construire le paquet, vous pouvez utiliser la commande bzr builddeb du paquet bzr-builddeb. Vous pouvez construire un paquet source avec :

$ bzr builddeb -S

(bd est un alias pour builddeb.) Vous pouvez laisser le paquet non signé en ajoutant les paramètres -- -uc -us à la commande.

Il est également possible d’utiliser vos outils habituels, aussi longtemps qu’ils sont capables d’extraire les répertoires .bzr depuis le paquet, par exemple :

$ debuild -i -I

S’il vous arrive d’apercevoir une erreur relative à la tentative de construction d’un paquet natif sans archive, vérifiez si un fichier .bzr-builddeb/default.conf ne spécifie pas le paquet comme natif par erreur. Si la version du changelog comporte un tiret, alors ce n’est pas un paquet natif, donc supprimez le fichier de configuration. Notez que bien que bzr builddeb comporte une option --native, il n’a pas d’option --no-native.

Une fois que vous avez obtenu le paquet source, vous pouvez le construire comme d’habitude avec pbuilder-dist (ou pbuilder ou sbuild).