Ubuntu logo

Packaging Guide

5. Empaquetage pour KDE

Packaging of KDE programs in Ubuntu is managed by the Kubuntu and MOTU teams. You can contact the Kubuntu team on the Kubuntu mailing list and #kubuntu-devel Freenode IRC channel. More information about Kubuntu development is on the Kubuntu wiki page.

Our packaging follows the practices of the Debian Qt/KDE Team and Debian KDE Extras Team. Most of our packages are derived from the packaging of these Debian teams.

5.1. Politique de correction

Kubuntu n’ajoute aucun correctif aux programmes KDE, sauf s’ils proviennent des auteurs de l’amont ou soumis à l’amont dans l’espoir qu’ils soient fusionnés au plus tôt, ou si nous avons consulté le problème avec les auteurs de l’amont.

Kubuntu ne modifie pas l’image de marque des paquets sauf si l’amont y compte (comme le logo en haut à gauche du menu Kickoff) ou si cela simplifie (comme la suppression des écrans de démarrage).

5.2. debian/rules

Les paquets Debian comprennent des ajouts à l’utilisation basique de Debhelper. Ceux-ci sont conservés dans le paquet pkg-kde-tools.

Les paquets utilisant Debhelper 7 doivent ajouter l’option --with=kde. Cela permettra de s’assurer que les options correctes de compilation sont utilisées et ajoutera des options telles que la gestion des souches kdeinit et traductions :

%:
    dh $@ --with=kde

Quelques récents paquets KDE utilisent le système dhmk, une alternative à dh créé par l’équipe Debian Qt /KDE. Vous pouvez lire à ce sujet /usr/share/pkg-kde-tools/qt-kde-team/2/README. Les paquets utilisant ce système inclueront /usr/share/pkg-kde-tools/qt-kde-team/2/debian-qt-kde.mk au lieu d’éxecuter dh.

5.3. Traductions

Les traductions des paquets principaux sont importées dans Launchpad et exportés de Launchpad vers Ubuntu dans les paquets de langues.

Ainsi, tout paquet KDE principal doit générer des modèles de traduction, inclure ou mettre à disposition les traductions de l’amont et gérer les traductions du fichier .desktop.

Pour générer des modèles de traduction le paquet doit comprendre un fichier Messages.sh ; demandez à l’amont, s’il n’existe pas. Vous pouvez vérifier qu’il fonctionne en exécutant extract-messages.sh qui devrait produire un ou plusieurs fichiers .pot``dans le dossier ``po/. Cela se fera automatiquement lors de la compilation si vous utilisez l’option --with=kde de dh.

Upstream will usually have also put the translation .po files into the po/ directory. If they do not, check if they are in separate upstream language packs such as the KDE SC language packs. If they are in separate language packs Launchpad will need to associate these together manually, contact David Planella to do this.

Si un paquet est déplacé du dépôt « universe » au dépôt « main », il devra être téléchargé de nouveau avant que les traductions soient importées vers Launchpad.

Les fichiers .desktop ont également besoin de traductions. Nous corrigeons KDElibs pour lire les traductions depuis les fichiers .po désignés par une ligne X-Ubuntu-Gettext-Domain= ajoutée aux fichiers .desktop au moment de la compilation du paquet. Un fichier .pot est généré pour chaque paquet lors de la compilation et les fichiers .po sont téléchargés depuis l’amont et inclus dans le paquet ou dans nos paquets de langue. La liste des fichiers .po à télécharger depuis les dépôts KDE se trouve dans /usr/lib/kubuntu-desktop-i18n/desktop-template-list.

5.4. Bibliothèque de symboles

Library symbols are tracked in .symbols files to ensure none go missing for new releases. KDE uses C++ libraries which act a little differently compared to C libraries. Debian’s Qt/KDE Team have scripts to handle this. See Working with symbols files for how to create and keep these files up to date.