Ubuntu logo

Packaging Guide

11. Rétroportage de mises à jour logicielles

Sometimes you might want to make new functionality available in a stable release which is not connected to a critical bug fix. For these scenarios you have two options: either you upload to a PPA or prepare a backport.

11.1. Personal Package Archive (PPA)

L’utilisation d’un PPA a un certain nombre d’avantages. C’est assez simple, vous n’avez besoin d’aucune approbation, mais l’inconvénient, c’est que vos utilisateurs devront l’activer manuellement. C’est une source de logiciels non standard.

The PPA documentation on Launchpad is fairly comprehensive and should get you up and running in no time.

11.2. Rétroportages officiels d’Ubuntu

Le projet Backports est un moyen d’offrir de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs. En raison des risques inhérents à la stabilité du rétroportage des paquets, les utilisateurs n’obtiennent pas les paquets rétroportés sans action explicite de leur part. Cela rend généralement le rétroportage inapproprié pour corriger les bogues. Si un paquet dans une mise à jour de Ubuntu comporte un bogue, il doit être réparé par la Mise à jour de Sécurité ou le Processus de Mise à jour en Version Stable, selon le cas.

Une fois que vous avez déterminé un paquet à rétroporter vers une version stable, vous aurez besoin de le tester y compris en construction sur la version stable donnée. pbuilder-dist (dans le paquet ubuntu-dev-tools) est un outil très pratique pour y arriver facilement.

Pour signaler la demande de rétroportage et la faire traiter par l’équipe Backporters, vous pouvez utiliser l’outil requestbackport (également dans le paquet ubuntu-dev-tools). Il déterminera les versions intermédiaires dans lesquelles le paquet doit être rétroporté, énumérera toutes les dépendances inverses, et déposera la demande de rétroportage. Il inclura également une liste de vérification des tests dans le bogue.